Cliquer ICI
pour postuler
à la NCP
00229.21.32.50.72 01 BP 8375 COTONOU 01 BP 8375 8H à 12H30 et 15H à 18H30
Fonds national de la recherche scientifique et de l'innovation technologique

 

Flash info:
Posté le: 30 octobre 2018

La prolifération de Hyptis suaveolens dans les parcours naturels constitue de nos jours, un problème pastoral majeur pour les éleveurs. Il est important que les actions d’aménagement soient entreprises pour sauver ces parcours naturels qui constituent la base de l’alimentation des bovins au Bénin.

 

Le FNRSIT est un fonds qui accompagne les chercheurs béninois dans leurs différents projets de recherche. En effet, depuis 2017, le fonds finance le projet intitulé « Contrôle de l’invasion de Hyptis suaveolens Poit dans les pâturages naturels par la culture de Panicum maximum C1 dans les exploitations peulh au Bénin» conduit par l’Institut National des Recherches Agricoles (INRAB).

Ce projet s’inscrit dans le cadre de réduire l’invasion de H. suaveolens dans les parcours naturels afin d’améliorer la qualité et la quantité du fourrage consommé par les animaux sur les pâturages naturels. De façon spécifique, il s’agira de proposer une technologie performante de culture de P. maximum C1 pour un contrôle efficient de H. suaveolens dans les pâturages naturels envahis.

De 2017 à 2018, trois essais ont été conduits dans la station de Recherche du Centre de Recherches Agricoles d’Ina. Parmi ceux-ci, deux consistaient globalement à évaluer l’efficacité de Panicum maximum C1 dans le contrôle d’invasion de Hyptis suaveolens dans les pâturages naturels. Le troisième essai qui se poursuit encore a porté sur l’association de Aeschynomene histrix avec Panicum maximum C1 afin de contrôler non seulement l’invasion de H. suaveolens mais aussi d’améliorer la qualité et la quantité du fourrage à offrir aux animaux.

En 2019, un paquet de trois traitements sera installé en milieu paysan dans six exploitations Peulh dans les communes de Tchaourou et de Gogounou.

Les résultats obtenus en 2017 ont montré que la performance des souches de Panicum maximum C1 dans le contrôle de l’invasion de H. suaveolens ne dépend pas de leur provenance et qu’elles permettent d’améliorer la qualité et la quantité du fourrage à offrir aux animaux quand elles sont associées à A. histrix.

Bientôt, un atelier sera organisé pour le lancement et la présentation du projet aux Eleveurs notamment les membres de ANOPER, UDOPER, UCOPER et les élus des communes de Tchaourou et de Gogounou.

Posté le: 30 octobre 2018