FONDS NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET
DE L'INNOVATION TECHNOLOGIQUE

 
Détails du projet

Intitulé du projet

Biologie de la Conservation et de Ethnopharmacologie des Ligneux médicinaux de la pharmacopée béninoise.
 

Année de lancement

2015
 

Année d'achèvement

2018
 

Coordinateur du projet

HOUINATO Marcel Romuald Benjamin
 

Entité(s) de recherche

Le laboratoire d’Ecologie Appliquée de la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université d’Abomey-Calavi (LEA/FSA/UAC, Bénin)
 

Analyse

Lieu géographique

Les 12 départements que compte le Bénin
 

Domaine thématique

Conservation des plantes rares ou en voies de disparition qui sont les plus employés dans le traitement des maladies récurrentes
 

Objectif général

Sur le plan scientifique le projet vis à étudier les facteurs écologiques, climatiques et ethnopharmacologiques déterminant la priorité pour la conservation des ligneux médicinaux de la pharmacopée humaine et animales au Bénin. Sur le plan de développement, le projet vise globalement la valorisation et l’utilisation durable des plantes médicinales les plus utilisées en pharmacopée humaine et animale au Bénin.


 

Résumé

Les ligneux occupent une place importante parmi les plantes médicinales et se trouvent confrontés dans ces dernières décennies à de grandes menaces dues principalement aux changements climatiques et aux pressions anthropiques. C’est dans ce contexte que le projet de recherche sur la biologie de conservation et l’Ethnopharmacologie des ligneux médicinaux (BIOCEL) a été proposé pour (i) Evaluer la diversité et la disponibilité des principales espèces ligneuses médicinales employées pour le traitement des maladies humaines et animales les plus récurrentes ; (ii) Déterminer les aires prioritaires de conservation des principales espèces ligneuses médicinales ; (iii) Evaluer in vivo les propriétés médicinales des principales espèces ligneuses utilisées pour le traitement des pathologies animales la plus récurrente. Après une synthèse bibliographique, les données ethnobotaniques portant sur les plantes ligneuses les plus utilisées dans la pharmacopée béninoise seront collectées. Des transects seront réalisées sur le terrain pour évaluer l’abondance et la densité de ces différentes plantes prioritaires pour la conservation. La diversité taxonomique des ligneux médicinaux sera étudiée de même que le patron de distribution des ligneux employés au Bénin. Les coordonnées géographiques des points de présence des ligneux principaux identifiés et les données bioclimatiques seront utilisées pour modéliser les aires prioritaires actuelles et futures de distribution de ces ligneux sous l’effet des changements climatiques. Les différents bénéficiaires de ce projet sont les tradi-praticiens ; les éleveurs et les chercheurs. A la fin de ce projet, il est attendu les résultats suivants : la liste des ligneux médicinaux prioritaires pour le traitement des maladies humaines et pathologies animales les plus récurrentes susceptibles d’être conservés ; les zones des aires prioritaires pour la conservation de ces ligneux médicinaux les plus employés dans leur milieu actuel et futur est connu ; l’efficacité des principales espèces ligneuses utilisées dans les pathologies animales est appréciée. Les résultats seront publiés et édités puis vulgarisés au niveau national et diffusés au niveau des populations locales. Le projet vise à aider les communautés locales à l’implantation ou à l’enrichissement des jardins des plantes médicinales pour la conservation des plantes rares ou en voies de disparition qui sont les plus employées dans le traitement des maladies récurrentes. Aussi le projet vise –t-il à aider les éleveurs de petits ruminants dans la lutte contre les pathologies dominantes. Ce projet participera au renforcement des capacités des étudiants (Doctorants et Mémorants ) et permettra le renforcement de la coopération interinstutionnelle à travers la collaboration avec les partenaires nationaux, régionaux et internationaux (CIRAD) du présent projet. La durée du projet est de 3 ans avec un budget de 35970000 Fcfa. Mots clés : Diversité, Disponibilité, plantes médicinales aires prioritaires favorables, Changement climatique, pathologies animales.

 

Résultats obtenus(les réalisations)

- Etude de caractérisation du système d'élevage de bovins à travers des enquêtes socio-économiques; - Typologie et la caractérisation des pâturages de la zone par une analyse phytosociologique; - Etude de productivité des pâturages de la zone; - Analyse de la dynamique du paysage; - Impact de la variabilité climatique sur les pâturages et les systèmes de production

 

Impacts socio-economiques

NEAN

 

Retour à la recherche

Tous droits réservés Copyright 2017 FNRSIT - Réalisé par FNRSIT/SCC