00229.21.32.50.72 01 BP 8375 COTONOU 01 BP 8375 8H à 12H30 et 14H à 17H30
Fonds national de la recherche scientifique et de l'innovation technologique

 

Posté le: 4 août 2015

Le FNRSIT dans la mise en œuvre de sa mission, finance un projet de Production des variétés améliorées des semences de coton, de céréales et de tubercules. Le projet de production de variétés améliorées des semences de coton, de céréales et de tubercules a été initié par le Laboratoire de Biotechnologie, Ressources Génétiques et Amélioration des Espèces Animales et Végétales (BIORAVE) de la FAST de Dassa.

D’un coût global de cinquante millions (50 000 000) de francs CFA, le projet a pour objectif général la production des semences améliorées de coton, de céréales et de tubercules. D’une durée de trente-six (36) mois, il vise à terme à offrir au monde agricole, un véritable centre commercial de semences améliorées.

Le projet est sous la responsabilité du professeur DANSI ANAGONOU Alexandre, Maître de Conférences et Doyen de la FAST-Dassa.   Les objectifs spécifiques sont entre autres :  
  • Identifier les différentes variétés de semences ;
  • Identifier les meilleures stratégies paysannes d’adaptation des productions aux changements climatiques à vulgariser ;
  • Produire des semences de prébase et de base à partir de la nouvelle variété population mise ;
  • Constituer une collection des ressources génétiques de coton, de céréales et de tubercules devant continuellement servir de socle à l’amélioration variétale ;
  • Renforcer la capacité technique de l’Unité de Transfert de Technologies agricoles et de production de semences de BIORAVE en une véritable unité de production de semences améliorées au service de l’agriculture béninoise.
Les bénéficiaires du projet sont entre autres :
  • Les producteurs et tous les acteurs de la chaine (industriels, fournisseurs d’intrants, égreneurs, etc.) ;
  • Le laboratoire BIORAVE ;
  • Les chercheurs et les étudiants.
Le principal apport du FNRSIT a été la construction du laboratoire de production pluridisciplinaire de semences améliorées qui vient d’être réceptionné provisoirement par une commission du MESRS composée du FNRSIT, de la DIEM, de la DRFM, de la CCMP et de la FAST-Dassa.

Le Vice-Premier Ministre à travers la Direction du FNRSIT souhaite que ce joyau serve véritablement à régler un tant soit peu le problème d’autosuffisance alimentaire auquel sont confrontées nos populations.

Vive la recherche scientifique au service du développement du Bénin !

Posté le: 4 août 2015