00229.21.32.50.72 01 BP 8375 COTONOU 01 BP 8375 8H à 12H30 et 15H à 18H30
Fonds national de la recherche scientifique et de l'innovation technologique

 

Flash info:
Posté le: 21 décembre 2018

Le mardi 11 décembre 2018, une équipe du FNRSIT s’est rendue à Bassila dans le département de la Donga pour constater l’évolution du projet intitulé « Utilisation de méthodes géophysiques et des SIG pour la recherche de l'eau dans les aquifères discontinus du socle cristallin dans le departement de la Donga (Nord-Ouest du Bénin) » sous financement du FNRSIT depuis 2 ans. Ce projet est coordonné par le Professeur ALLASSANE Abdoukarim et a pour objectif d’identifier des aquifères discontinus à haut débits d’eau dans le socle cristallin dans la Donga grâce à l'utilisation des méthodes géophysiques combinées aux SIG.

Au cours de la visite, l’équipe du projet a résumé l’évolution de façon chronologique du projet. D’après les explications fournies, la méthodologie utilisée se résume comme suit : - Cartographie des zones de faille après acquisition et traitement des images satellitaires : extraction des lineamas (les fractures) et leur validation après quatre (04) mois de mission du terrain en 2017 ; - Application de la méthode SIG (analyse multicritères) a fin de Cartographier les zones favorables de la Donga capable d’être aquifères (zone probable d’avoir de l’eau) ;

De toutes ces analyses, 407 sites favorables ont été identifiés pour avoir des aquifères à haut débit. Pour la validation de ces 407 sites, il faut l’intervention de deux appareils capables de capter réellement des aquifères politures en scannant le sol sur près de 60 à 70 mètres de profondeur : il s’agit de l’ERT (Tomographie de Résistivité Electrique) et de la RMP (Résonance Magnétique Protonique).

Une fois la phase finale atteinte, le souhait de l’équipe du projet est que l’on puisse toucher du doigt de l’eau sur les sites identifiés.
Posté le: 21 décembre 2018